Création et gestion d’association : profiter d’un guide en ligne

gestion d'association

Vous avez un projet d’association sportive, culturelle, éducative, ou autre ; et vous souhaitez donc être accompagné dans vos démarches. Il va de soi que la création d’une association est régie par des règles et notamment la loi 1901. Avant même d’aller plus loin, il est donc fondamental d’en prendre connaissance. Par ailleurs, il existe plusieurs types d’organisations associatives, et les démarches ne sont pas tout à fait les mêmes selon votre statut. De plus, de la gestion monétaire, aux adhésions en passant par les formalités, il est nécessaire d’être accompagné pour en comprendre le fonctionnement. C’est pourquoi, vous trouverez ici un guide qui vous permettra à la fois de créer et de gérer votre association 1901.

La loi 1901

L’association loi 1901 sont des mots indissociables. En effet, vous ne pourrez pas créer d’organisation associative sans avoir pris connaissance de la loi 1901. Le premier article de cette loi dit donc, qu’une association : « est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices. Elle est régie, quant à sa validité, par les principes généraux du droit applicables aux contrats et obligations. » Une association loi 1901 ne peut donc être créée que s’il y a un but commun entre les fondateurs de cette dernière, et qu’elle ne porte aucune atteinte physique ou morale à la personne. Elle ne doit pas non plus aller à l’encontre de la République. Par ailleurs, bien que les adhérents aident financièrement le fonctionnement de leur communauté, l’activité doit rester non lucrative. Pour en savoir un peu plus, vous trouverez un guide détaillé sur www.helloasso.com qui vous permettra de mieux gérer le développement de votre projet.

Avant la création

La création d’une association demande diverses étapes à respecter. Il y a tout d’abord des questions à se poser en amont.

  • Êtes-vous éligible ?  : Il faut être minimum 2 fondateurs et être âgé d’au moins 16 ans.
  • Avez-vous une identité ?  : Pour attirer des adhérents il vous faut un nom.
  • Avez-vous trouvé un siège social ?  : Les courriers arriveront à cette adresse. Attention les départements d’Alsace-Moselle, ne sont pas régis par les mêmes lois.
  • Votre projet est-il en accord avec la loi 1901 ?  : Aucun bénéfice ne doit être tiré de votre rassemblement associatif.

Ainsi, si vous avez répondu favorablement à tous ces critères, vous allez donc pouvoir vous engager sur la suite des procédures pour finaliser la réalisation de votre projet associatif.

Finaliser la création

Il vous reste donc des étapes importantes à franchir pour que votre projet d’association 1901 voit le jour :

  • La rédaction des statuts : La loi 1901 impose certains statuts que vous serez obligé d’apposer sur le contrat. Ce dernier sera un commun accord entre les cofondateurs de l’association loi 1901.
  • Définir des responsables : il vous faudra un représentant ; bien souvent il est défini comme le « président ». Il vous faut également un trésorier afin de gérer les finances et les adhésions. Pour élire ces personnes, il faudra réaliser une assemblée générale avec les membres de la communauté associative.
  • La déclaration : Dernier point, il faut déclarer votre association 1901. Vous avez le choix de le faire en ligne ou sur papier. La préfecture traitera votre demande, et si votre dossier est complet vous recevrez votre récépissé de déclaration.
  • Le Journal Officiel : Lorsque la préfecture éditera votre récépissé, elle fera également une demande pour que vous apparaissiez dans le « Journal Officiel ». Cette démarche est devenue gratuite depuis le 01 janvier 2020.

Maintenant, vous pouvez exercer votre activité. Cependant, attention, la gestion d’une association est fastidieuse.

La gestion au quotidien

La gestion d’une association est un réel travail au quotidien. Selon l’évolution des besoins de cette dernière, il faudra peut-être modifier le contrat, ajouter des membres au bureau, etc. De plus, il faut trouver des fonds pour que votre fédération puisse poursuivre son activité. Car si un rassemblement associatif a de nombreux avantages fiscaux, il reste tout de même difficile de le faire vivre. Il y a donc certes, le trésorier qui gère la partie administrative et notamment les cotisations des adhérents. Mais bien souvent, cette participation financière ne suffit pas à faire vivre votre organisation associative. Ainsi, après l’obtention du récépissé, il est conseillé de demander un numéro de SIRET. Vous ne l’obtiendrez pas automatiquement, c’est à vous de réaliser les démarches auprès de l’INSEE. De cette façon, vous pourrez demander des subventions auprès de la ville, de la région, etc. Par ailleurs, de nombreux sites vous permettent de faire appel à la générosité des gens, en faisant un appel aux dons par exemple.